Biesheim

Biesheim

Géographie

La commune alsacienne s’étend dans la plaine à l’ouest du Rhin supérieur, qui forme ici la frontière du Land avec l’Allemagne (ou le Bade-Wurtemberg). Le village est situé à environ un kilomètre à l’ouest du Rhin, en face de Breisach am Rhein, à environ 20 km à l’est de Colmar et à l’ouest de Fribourg-en-Brisgau. Le ruisseau le Giessen coule au milieu du village. À l’est, Biesheim a une part dans le canal latéral au Rhin avec l’île de Kembs-Neuf-Brisach. Les communes limitrophes sont Kunheim au nord, Breisach am Rhein (Allemagne) à l’est, Vogelgrun au sud-est, Volgelsheim au sud, Wolfgantzen au sud-ouest, Widensolen à l’ouest et Urschenheim au nord-ouest.

Histoire

Le territoire communal actuel de Biesheim est habité depuis l’époque gallo-romaine. A proximité du village se trouve la route romaine de la vallée du Rhin et un important site archéologique qui prouve la présence romaine du 1er au 4ème siècle après J.-C. En 1977, les restes d’un mithraeum y ont également été trouvés. Le nom du lieu est composé du mot franconien « heim », qui signifie en gros domicile/maison et qui était courant pour les colonies des Anglo-Saxons, et de Bies, probablement le nom personnel d’un riche propriétaire de Biesheim. L’orthographe du nom du lieu a changé plusieurs fois au fil des ans : De Bezenesheim (mentionné vers 900 dans une chronique d’Ebersmünster) en passant par Biessen (1643) jusqu’à la forme actuelle de Biesheim (depuis le XVIIIe siècle).

En 1103, un monastère a été fondé dans le village, qui était situé dans la domination de Cluny. Du XIIIe au XVIe siècle, Biesheim a appartenu aux Habsbourg. En 1507, elle a été hypothéquée au profit de la ville de Breisach. En 1638, les Suédois ont détruit Biesheim ainsi que l’ancien village médiéval d’Oedenburg. La synagogue a été construite en 1726 parce que sa construction n’avait pas été approuvée. En 1756, le village est vendu à Christian Friedrich Dagobert Waldner von Freundstein pour 140000 Livres, avec l’aide de Christoph Anton von Schauenburg (1717-1787), ainsi que de Vogelgrun et Geiswasser . De 1871 à la fin de la Première Guerre mondiale, Biesheim appartient au Reich allemand en tant que partie du Reichland Alsace-Lorraine et est rattaché à la circonscription de Colmar en Haute-Alsace. En 1910, 1275 habitants sont recensés dans la commune . Pendant la Seconde Guerre mondiale, la population est évacuée vers le Mas-d’Agenais en Aquitaine. Lors de la lutte pour la tête de pont d’Alsace, Biesheim a été gravement touché, si bien qu’au total 75% du village a été détruit.